VELO CLUB DE CLAMECY UFOLEP
CDM Roubaix

Nys au finish, Albert toujours leader

dimanche 2 décembre 2012 par vcc ufolep

Après les Dames en tout début d’après-midi, ce sont les Elites Hommes qui se présentaient sur la ligne de départ tracée sur le vélodrome de Roubaix, ce dimanche. A l’occasion de cette quatrième manche de la Coupe du Monde, les meilleurs crossmen mondiaux s’étaient donnés rendez-vous dans le Nord de la France.

Le départ est quelque peu brouillon, et c’est le Suisse Julien Taramarcaz (BMC) qui prend la tête des opérations. Il mène durant une bonne partie du premier tour, avant que le champion du monde Niels Albert ne décide de réagir. Le coureur de la BKCP recolle àla roue de l’Hélvète avec notamment Kevin Pauwels et Tom Meeusen àses cotés. Quelques secondes derrière, Nys fait le rythme dans le gros du peloton, composé d’une dizaine d’unités. Puis, il parvient às’isoler en cinquième position derrière le quatuor Albert-Taramarcaz-Meeusen-Pauwels qui mène la course. A 7 tours de l’arrivée, Meeusen cède sous le tempo du groupe de tête, et Nys le reprend. Un trio mène les débats, mais àla mi-course, Nys et Meeusen ne pointent qu’à6 secondes, tandis que d’autres poursuivants sont en chasse, pas très loin.

Peu après l’entame du septième tour, Nys et Meeusen font la jonction. Vanthourenhout et Simunek également, mais seulement l’espace de quelques instants, avant d’être de nouveau lâché. On a donc 5 hommes en tête à5 tours de l’arrivée, et Nys prend alors la course àson compte. Le champion de Belgique accélère, et c’est Taramarcaz qui réagit. Pauwels prend la roue immédiatement, tandis qu’Albert émet quelques difficultés àsuivre. A 4 tours de l’arrivée, le podium ne peut semble-t-il pas échapper àces quatre hommes. Puis, c’est au tour de Pauwels de poser une accélération. Tout le monde suit facilement, excepté ... Albert, qui a bien du mal. Le champion du monde reste àquelques mètres du trio et ne parvient pas àfaire la jonction. C’est néanmoins chose faite à2 tours du but. Le quatuor s’en va se disputer la victoire, tandis que Van der Haar est seul pour la cinquième place.

Dans cet avant-dernier-tour, Nys tente ànouveau de faire la sélection. Sans succès. Taramarcaz et Pauwels ne le lâchent pas d’un mètre, tandis qu’Albert perd de nouveau quelques mètres. Le champion du monde gère son effort et revient dans les roues àun tour de l’arrivée. La cloche retentit et les coureurs doivent alors lancer leurs ultimes forces dans la bataille. C’est alors que, pour la première fois depuis de nombreuses minutes, Albert se porte àl’avant du groupe. Le champion du monde accélère, mais sur le terrain très roulant, ne parvient pas àdistancer ses rivaux, et en particulier Sven Nys, littéralement collé àsa roue. Impuissant, Albert voit ensuite Nys prendre les devants et dans les tous derniers hectomètres, celui-ci place un gros démarrage. Albert peine àrépondre et concède quelques mètres, Pauwels est dans la roue du champion du monde, tandis que Taramarcaz est un peu plus loin, et donc écarté de la course au podium.

Nys résiste sans problème dans les 300 derniers mètres, tandis que Pauwels dépasse Albert pour la seconde place. Le champion du monde monte sur la troisième marche du podium, tandis que la bonne surprise du jour, Julien Taramarcaz, s’empare d’une excellente 4e place. Malgré sa troisième place, Niels Albert conserve la tête du classement général provisoire de la Coupe du Monde, avec 280 points, contre 265 àSven Nys et 254 àKevin Pauwels.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | <:Visiteurs depuis le 01/09/2014:> : 33 / 401911

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site UFOLEP Infos  Suivre la vie du site Résultats des épreuves  Suivre la vie du site Résultats des épreuves 2012   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License