VELO CLUB DE CLAMECY UFOLEP
http://www.cyclisme-mag.com

L’interview décalée : Brice Feillu

mercredi 16 novembre 2011 par vcc ufolep

 

 

Nouveau coureur de l’équipe Saur-Sojasun, Brice Feillu s’est prêté au jeu de l’interview décalée avec une certaine bonne humeur. Le vainqueur d’étape à Arcalis sur le Tour de France 2009 parle de ses habitudes, de ses passions, de son idole Nicolas Vogondy, de ses gamelles en bicross, de Madonna et Lady Gaga. Rencontre.

Quel objet avez-vous toujours dans votre sac ?

Des préservatifs (Rires). Non, ce n’est pas vrai, j’ai une copine, je me sens bien avec elle, donc non. Bêtement, des épingles à nourrice. Parce que j’ai l’habitude d’en avoir pour accrocher un dossard avant une course.

Lors des déplacements, vous ne vous séparez jamais de votre téléphone, de votre ordinateur, de votre tablette, d’un livre… ?

Le téléphone oui, c’est un iPhone. J’ai le dernier ! C’est bien, on peut tout faire avec ça. Je ne prends pas l’ordinateur portable, parce qu’on peut vraiment tout faire avec l’iPhone.

Etes-vous branché musique ?

J’aime bien la musique et j’écoute de tout. Sauf le rap, on ne comprend rien, les mots sont mâchés et on ressort abruti après une chanson. Sinon, j’aime bien Shania Twain, Madonna, Lady Gaga, les musiques du moment en fait, ce qui passe sur W9 le matin. J’ai cité Shania Twain parce qu’elle a une belle voix et c’est sympa.

Avez-vous une idole que ce soit dans le sport ou dans un autre domaine ?

Non pas vraiment. Parce que je pars du principe que pour avoir une idole il faut connaître la personne. Nicolas Vogondy, je le connais bien. J’ai beaucoup de respect pour lui. Il a fait tous les trucs qu’il a pu faire en étant propre. C’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup. Alors, c’est peut-être lui mon idole.

Avez-vous une devise ?

Celui qui se couche avec le cul qui gratte se lève avec le doigt qui pue (Rires). Non, sinon j’aime bien celle-ci : ce qui ne tue pas te rend plus fort.

Vos vacances de rêve ?

L’île de Curaçao, j’aime vraiment. C’était paradisiaque, tu pars là-bas, tu es complètement dépaysé. Ne penser à rien d’autre que la plage et le soleil, faire des activités qu’on n’a pas l’habitude de faire.

Votre journée idéale ?

La passer avec des gens qu’on aime et qu’on apprécie. Se détendre et pas forcément picoler comme des fous. Et terminer avec la personne qu’on aime, faire une bonne java, une galipette au lit et puis basta (Rires) !

Etes-vous branché cuisine et quel est votre plat favori ?

Je cuisine mais très simplement. En ce moment, c’est purée et boudin noir, j’adore.

Avez-vous des passions autres que le vélo dans la vie ?

Oui, le triathlon. J’en faisais beaucoup avant, j’en fais toujours un peu pour l’entraînement, mais je n’ai plus de licence. C’est un sport que j’apprécie. Après le vélo, j’aimerais bien faire ça. Les Iron Man pourquoi pas, comme celui de Nice ou de Hawaï. Partir à Hawaï pour faire un triathlon, ce serait cool.

Vous souvenez-vous de votre premier vélo ? 

Oui, je m’en souviens. J’avais un bicross, quand on pédalait en arrière, ça permettait de freiner. Je faisais pas mal le fou. Si j’aime le vélo, c’est un peu grâce à cela. J’ai pris aussi pas mal de gamelles.

Votre premier souvenir en course ?

Oui, je me rappelle toujours d’une petite course de vélo que j’avais faite avec Rudy Lesschaève, un pote avec qui je m’entraîne tout le temps. On avait dit : « On attaque dès le début ! » C’était en petite catégorie et on avait mis le feu. On avait fait toute la course devant, il n’y avait que dix kilomètres à faire. Rudy était pourtant fort au sprint, mais j’avais quand même réussi à gagner. Quand on repasse à cet endroit-là, on y repense.

Et votre meilleur souvenir ?

Arcalis, c’était bien (sa victoire d’étape sur le Tour de France 2009, ndlr). Mais je pense à une étape que j’avais gagnée au Ballon d’Alsace, c’était peut-être plus sympa. Il y avait un coureur devant et j’ai dit à mon directeur sportif que j’allais gagner. Je lui ai dit : « Je le rattrape et je le dépose ». Et j’étais allé gagner. Mon directeur sportif devait être fou dans la voiture.

Votre course préférée ?

C’est le Tour de France. Il y a de belles courses à côté, mais le Tour de France est tellement médiatisé, c’est la course qui fait rêver tout le monde.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | <:Visiteurs depuis le 01/09/2014:> : 179 / 307257

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Annonces  Suivre la vie du site Lu sur le web   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License