VELO CLUB DE CLAMECY UFOLEP
Cyclisme-Tour

Evans doit remonter le temps

Le parcours du contre la montre
samedi 23 juillet 2011

Cadel Evans a moins d’une minute àremonter aux frères Schleck sur 42,5 km àGrenoble pour gagner le Tour. Pas si facile pour l’Australien qui a échoué deux fois dans une situation similaire.

 

 

 

Depuis l’attaque des Pyrénées jusqu’aux derniers lacets de l’Alpe d’Huez, Cadel Evans s’est accroché aux purs grimpeurs et à un rêve : limiter la casse en haute montagne pour attaquer le contre-la-montre individuel en bonne position. Cinquième de la dernière étape des Alpes dans la même seconde que ses derniers rivaux de Leopard-Trek, l’Australien a réussi son coup et est en théorie le favori pour porter le Maillot Jaune à Paris : spécialiste du contre-la-montre, avec déjà une victoire dans l’exercice sur le Tour (1), il n’a que 4 secondes à remonter à Frank Schleck, et 57 secondes à Andy Schleck sur les 42,5 km du chrono vallonné de Grenoble pour décrocher la plus grande victoire de sa carrière. Désormais, le plan du rouleur de BMC est simple : « Commencer le plus vite possible, terminer le plus vite et espérer que cela soit assez rapide. Bien sûr, j’aurais préféré prendre le départ avec le Jaune et cinq minutes d’avance », souriait-il vendredi soir à l’arrivée.

Evans toujours là

Il riait un peu jaune néanmoins en envisageant le rapport de force avant le dernier chrono individuel. Car l’Australien a déjà affronté deux fois un défi similaire, sans réussite : en 2007, il avait échoué finalement à 23 secondes d’Alberto Contador après être parti avec 1’50’’ de retard entre Cognac et Angoulême. En 2008, il n’avait repris que 36 secondes à Carlos Sastre pour arriver à Paris avec 58 secondes de retard. « On va voir si le Maillot Jaune donne des ailes », lançait Andy Schleck vendredi soir. On va voir si la pression bride toujours Cadel Evans, pourrait-on prévoir en écho. Septuple vainqueur du Tour et annoncé en visite sur l’étape, Lance Armstrong s’est déjà invité dans le jeu des pronostics : « Sur le papier, Cadel devrait le faire mais il ne faut pas oublier l’impressionnant contre-la-montre d’Andy Schleck l’an dernier (il n’avait perdu que 31 secondes sur Alberto Contador). Et il sera en jaune, cela vaut plus que quelques secondes. Ce contre-la-montre est plutôt ’’court’’ avec 41 km. C’est du 50-50. » Souvent qualifié de suiveur, Cadel Evans sera seul face au chrono et au défi samedi après-midi.

(1) A Albi en 2007 après le déclassement d’Alexandre Vinokourov pour contrôle positif.

Les heures de départ

15h48 :Péraud
15h51 : Rolland
15h54 : Danielson
15h57 : Basso
16h00 : S. Sanchez
16h03 : Contador
16h06 : Cunego
16h09 : Voeckler
16h12 : Evans
16h15 : F. Schleck
16h18 : A. Schleck


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | <:Visiteurs depuis le 01/09/2014:> : 105 / 401708

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Annonces  Suivre la vie du site Compétition   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License