VELO CLUB DE CLAMECY UFOLEP
Tour Down Under

Freire s’impose, Greipel piégé

vendredi 20 janvier 2012 par vcc ufolep

posté par Renaud Breban le 20/01/2012

 


A la veille de l’étape reine qui arrivera au sommet du très attendu Willunga, les organisateurs du Santos Tour Down Under ont prévu une étape sans grande difficulté, tracée entre Norwood et Tanunda, soit 130 kilomètres. Etape pour sprinteurs donc ? Ce ne fut pas exactement le cas. Dans la dernière côte du jour, sous l’impulsion de la Movistar Team, le peloton explose et de nombreux coureurs se font piéger comme André Greipel (Lotto Belisol Team), le porteur du maillot ocre qui finit à plus de 7 minutes du peloton. Au final, c’est l’Espagnol Oscar Freire (Katusha Team) qui s’adjuge l’étape en dominant au sprint un peloton composé de seulement une quarantaine de têtes. Gerald Ciolek (Omega Pharma-Quick Step) et Daniele Bennati (Radioshack Nissan) prennent respectivement la 2ème et 3ème place du jour. Martin Kohler (BMC Racing Team) endosse une nouvelle fois le maillot de leader

Un début d’étape agité


Dès le départ, le coureur Italien Luca Paolini (Katusha Team) sort du peloton en compagnie de Lachlan Norris (UniSA - Australia). D’autres coureurs tentent de s’extirper également, mais le peloton, contrairement aux étapes précédentes, réagit et revient sur les fuyards du jour. D’autres cyclistes essayent de s’échapper dans les premiers kilomètres. On note notamment les attaques des Français Romain Lemarchand (Ag2r La Mondiale), Sandy Casar (FDJ - BigMat) et Romain Sicard (Euskaltel Euskadi), mais leur aventure à l’avant de la course ne dure pas longtemps, vite avalés par l’avant-garde du peloton. 


Trois échappés dont Blel Kadri

Il aura fallu attendre plus de 30 kilomètres pour voir un groupe réellement se former à l’avant. On y retrouve le tricolore Blel Kadri (Ag2r la Mondiale), 8ème l’an passé du Tour Down Under, mais aussi l’Espagnol Ruben Perez (Euskaltel Euskadi) et l’Australien Jan McCarty (UniSA - Australia). Leur avance s’est vite stabilisé autour des 4 minutes, mais à l’approche du final, à 50 kilomètres du but, Lotto Belisol Team, équipe du leader André Greipel, enclenche la chasse avec d’autres formations comme la Sky Pro Cycling ou encore la Lampre ISD et l’écart fond comme neige au soleil...

Un final nerveux, Freire vainqueur

L’ascension du Mengler’s Hill (2,6 kilomètres à plus de 7% de moyenne), la seconde côte répertoriée du jour, a surpris le peloton par sa difficulté. Sous l’impulsion de la Movistar, le peloton explose et un leader est piégé, et pas n’importe lequel : Andre Greipel. Il finira à plus de sept minutes du peloton. La victoire d’étape s’est donc disputée entre une quarantaine de coureurs et au final, c’est le vétéran Oscar Freire (Katusha Team) qui s’est imposé en devançant Gerald Ciolek (Omega Pharma-Quick Step) Daniele Bennati (Radioshack Nissan). Martin Kohler (BMC Racing Team) récupère le maillot ocre.

Photo : Sirotti


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | <:Visiteurs depuis le 01/09/2014:> : 227 / 308770

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Annonces  Suivre la vie du site Lu sur le web   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License